Estimation du prix des obsèques dans votre ville calcul

Les Arbres de mémoire

Pour ceux qui souhaitent préparer leurs obsèques et qui ont fait le choix de la crémation, il existe maintenant une alternative au colombarium ou au « jardin du souvenir ». Depuis la loi encadrant la gestion des cendres, créée dans le but de limiter les abus, l’avenir des cendres est délicat. Il faut obtenir des autorisations et suivre des procédures. On ne peut plus lancer les cendres au vent comme dans les films hollywoodiens. Il faut respecter des règles qui ne correspondent parfois pas aux dernières volontés du défunt ou à celles de sa famille. Devoir se plier à des obligations administratives en période de décès peut parfois également être un réel embarras. Le dilemme se pose alors. Faut-il abandonner l’idée de choisir un endroit symbolique ? Pas forcément. Il est maintenant possible de déposer les cendres aux racines d’un arbre choisi au préalable dans un cadre juridique respectueux de la loi. L’arbre élu porte le nom du défunt et les visites des endeuillés sont les bienvenues. arbres de mémoire Du chêne à l’érable en passant par le pin et le tilleul, le choix est vaste. Et qui n’a jamais rêvé de reposer dans une forêt, au plus près de la nature ? Une dimension apaisante aussi pour les proches qui peuvent venir se recueillir dans une atmosphère propice au repos intérieur.

La Forêt Parc de l’Anjou : un lieu unique de recueillement

Situé en Maine et Loire à une vingtaine de kilomètres d’Angers, ce parc permet de choisir un arbre et d’y déposer les cendres au cœur de ses racines. Il est également possible d’organiser une cérémonie pour rendre un dernier hommage au défunt. Les arbres qui sont porteurs de sens, grandissent et peuvent accueillir une plaque où est mentionné le nom de la personne disparue. Pour plus d’information, renseignez-vous directement sur le site http://www.arbres-de-memoire.fr

 

ban-oi-tarificateur

 

haut de page Revenir en haut de la page