Estimation du prix des obsèques dans votre ville calcul

La crémation dans le monde

Chaque pays a un rapport différent à la pratique de la crémation. En effet, cela varie en fonction de la religion de la population du pays, de leurs croyances, de leurs traditions ou coutumes. Voici un petit tour d’horizon de la crémation dans l’Europe et dans le monde.

En Europe

La République Tchèque est le pays qui pratique le plus la crémation en Europe. En effet, en 2006, plus de trois quart de la population a choisi cette pratique dans le cadre de l’organisation d’obsèques, suivi de très près par la Suisse, le Danemark et la Grande-Bretagne. En Espagne, la crémation était très faible avant que des retraités d’autres pays viennent s’y installer. Dorénavant, 20% de la population opte pour la crémation. Autres pays remarquable de l’Europe, c’est la Grèce qui n’autorise que depuis mars 2006 la crémation. Les autres pays dont la religion dominante est la catholicisme tels que l’Italie, l’Irlande ou le Portugal ont un taux de crémation inférieur à 10%.

Et dans le monde

Des chiffres hallucinants pour le Japon, 99,7% de la population se fait incinérer et cette pratique est obligatoire en ville. Un autre taux impressionnant, c’est celui de la ville de Hong-Kong en Chine qui atteint presque les 85%. Ces records sont en partie dus au manque de place. Au contraire, en Amérique latine, les taux de crémation sont très bas, au Brésil notamment avec à peine 4% de crémation. On constate donc que la crémation a donc un visage tout à fait différent en fonction des régions du monde. Cependant, la crémation à une tendance a augmenter partout. Cela peut-être du au manque de place, à l’évolution des mentalités ou à un phénomène de société.

 

ban-oi-tarificateur

 

haut de page Revenir en haut de la page