Refaire sa vie après un deuil

Vous avez peut être perdu votre conjoint(e) il y a peu et vous vous retrouvez seul(e) dans la vie. Il n’est jamais trop tard pour refaire sa vie et retrouver l’amour, même à l’age de la retraite. C’est même un excellent moyen de conserver la forme. En effet, ne dit-on pas que l’amour fait rajeunir ?

Retrouver l’amour quand on est senior, oui mais comment ?

Il n’est en effet pas toujours simple de rencontrer des personnes qui ont les mêmes attentes que soi dans la vie, surtout pour les seniors. Les moyens de communication actuels ont toutefois grandement facilité les choses, et en particulier les sites de rencontres sur internet. Mais beaucoup n’ont pas envie de se retrouver sur un site, perdu au milieu de milliers de célibataires de tout age, c’est pourquoi il existe des sites de rencontres seniors, qui sont exclusivement réservé aux personnes de plus de 50 ans qui cherchent à faire des rencontres sérieuses.

Quelles précautions prendre sur les site de rencontre pour seniors ?

Encore plus que sur les sites de rencontre généraliste, les sites de rencontres pour seniors sont souvent un lieu privilégié pour un type d’escroc bien particulier : le faux membre Africain. Il s’agit de personnes résidants dans certains de pays (en particulier la cote d’Ivoire, le Bénin…) qui se font passer pour de faux membres et qui n’hésitent pas à utiliser la corde sensible des sentiments pour arnaquer leurs « proies ». La parade est pourtant simple pour les éviter, car leur caractéristique commune est une utilisation de la langue Française très approximative. De plus, ces personnes insistent rapidement et très lourdement pour obtenir votre adresse msn ou mieux votre téléphone.
Dans ce cas, fuyez !

Certains sites de rencontre, dont retraitea2.com, ont mis en place une modération efficace contre ces personnes, mais il convient de rester prudent en toute circonstance. Avec quelques précautions simples, retrouver l’amour après 50 ans peu même se révéler très facile.

 

ban-oi-tarificateur

 

haut de page Revenir en haut de la page