Estimation du prix des obsèques dans votre ville

Célébration des morts au Japon

Célébré eu Japon, le festival d’Obon symbolise le jour de l’ouverture des portes de l’enfer permettant aux disparus de venir rendre visite à leurs familles et amis qui sont restés ici bas. D’origine bouddhiste honorant les esprits des ancêtres, elle a déjà plus de cinq siècles d’existence.

Surnommé, « fête des fantômes » ou « jour des ancêtres », le festival dure une semaine. Les esprits reviennent sur Terre pour revoir leurs proches. Durant cette période, la famille vient en aide aux esprits pour qu’ils surmontent les souffrances subies en enfer. Pour cela, elle peut pratiquer différentes cérémonies pour les délivrer de leurs tourments et faciliter leur retour parmi les vivants en leur redonnant le goût d’être parmi les leurs.

festival obon japon

Selon la zone géographique, chaque région a ses propres rites et traditions se basant les légendes locales.

Le festival d’Obon a différentes composantes. En premier lieu, il y a les Shouryoudana, des autels installés devant les domiciles des membres de la famille du défunt sur lesquels ils posent des offrandes (fruits, légumes, fleurs …) pour accueillir les esprits des fantômes dans les meilleures conditions.

Ensuite, traditionnellement, les familles vont au cimetière pour aller se recueillir sur les tombes des défunts. Durant ce moment si particulier, on peut ainsi voir un cortège défiler dans les rues pour se rendre au cimetière. Tous viennent orner les sépultures avec des fleurs et des lanternes en papier tandis que les enfants en profitent pour allumer des pétards.

D’ailleurs, ce festival est marqué par la place que tient la danse dans cette grande fête. Danses de groupe, elles ont pour but d’apaiser les âmes tourmentées. Elles sont accompagnées de musique avec des personnes jouant au taiko (tambour japonais).

Pour finir, peut-être la partie la plus célèbre du festival, il y a le rite des lanternes. Très présentes durant toute cette célébration, elles ont pour mission de conduire les esprits vers le tombeau familial. Pendant cette cérémonie, les familles poseront les lanternes de papier sur l’eau de la mer ou des fleuves. Par la suite, celles-ci éclairent le chemin que doivent suivre les fantômes pour rejoindre l’au-delà en toute sérénité.

 

 

 

haut de page Revenir en haut de la page