Estimation du prix des obsèques dans votre ville calcul

Japon : un cimetière réservé aux étrangers

Le Japon présente la particularité de posséder des cimetières réservés aux étrangers. Ceux-ci abritant les corps des résidents ayant vécu très longtemps dans le pays. Les villes concernées sont Tokyo, Yokohama, Nagasaki, Kobe et  Hakodate.

cimetiere etranger à yokohama

Le cimetière de Yokohama dispose d’une surface de 20 000 m². Pour expliquer l’existence de ce lieu de repos, il faut remonter loin en arrière, au XIXè siècle. A cette époque, le Japon venait de s’ouvrir au monde extérieur après plus de 200 ans d’isolationnisme où les étrangers étaient systématiquement expulsés du territoire.

Puis, lorsque les Japonais décidèrent de signer le traité lié à l’ouverture du commerce, cela a contribué à une arrivée massive d’étrangers dont la plupart d’entre eux décidèrent de s’installer au pays du soleil levant. La ville de Yokohama fut une des principales villes d’accueil. En raison du nombre élevé de résidents étrangers, les autorités décidèrent de créer un cimetière à leur attention. Aujourd’hui, plus de 4 000 tombes sont présentes dans le cimetière.

La ville de Yokohama considère ce lieu de repos comme faisant partie de l’Histoire de la ville. Avec le temps, le cimetière a d’ailleurs subi de nombreuses dégradations dues à la guerre et à la nature. Pour pouvoir restaurer ce patrimoine, de nombreux dons ont été faits. Aujourd’hui, il est ouvert au grand public.

Situé en hauteur et aménagé en différentes sections, le cimetière est un endroit facilement à visiter  en raison de son organisation. En effet, chaque section représente un pays (ex : Etats-Unis, Royaume-Uni ….).

Par ailleurs, pour accompagner ce lieu, un musée a été créé dans lequel de nombreuses informations et documents sont mis à disposition des visiteurs.

 

 

ban-oi-tarificateur

 

haut de page Revenir en haut de la page