Estimation du prix des obsèques dans votre ville calcul

L’ONG ATD Quart Monde invente le contrat obsèques pour les plus pauvres

La mise en place de ce contrat vise principalement à lutter contre les dérives des assurances obsèques qui restent bien souvent inaccessibles pour les plus petites bourses tout en leur permettant de partir dans la dignité.  

Les personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté et qui sont en lien avec l’ONG ATD Quart Monde pourront désormais souscrire un contrat d’obsèques avec CNP Assurances afin de pouvoir bénéficier d’obsèques dignes a annoncé l’association le 7 novembre dernier tout en précisant qu’il s’agissait-là d’une première.

atd-quart-monde

L’assurance obsèques demeure financièrement inaccessible pour les Français les plus pauvres qui pourtant « ne souhaitent pas laisser la charge de leurs funérailles à leurs enfants » et pour qui c’est une question de « fierté » a précisé Huguette Boissonnat –Tesly du mouvement ATD Quart Monde.

A l’inverse des contrats traditionnels, avec celui-ci les mensualités n’évolueront pas avec l’âge du souscripteur mais seront toujours basées sur l’âge enregistré au moment de la signature du contrat.

Le tarif fixé à l’adhésion oscille entre 50 centimes d’euro par mois pour les plus jeunes (moins de 30 ans à la conclusion du contrat) à 13 euros mensuels pour les plus de 70 ans. Le capital maximum est fixé à 2.500 euros.

Ce contrat, qui est ouvert aux personnes suivies par l’association ATD Quart Monde, peut être conclu jusqu’à l’âge de 80 ans alors que la limite de la garantie est fixée à la fin de l’année des 90 ans du souscripteur. Après 90 ans, c’est le fonds de solidarité créé pour le contrat qui prendra le relais.

Ce nouveau contrat, sans aucune formalité médicale, sera mis en place dès le mois de décembre prochain. Il comprendra un panier de services minimum avec la toilette du défunt, le cercueil et la cérémonie a ajouté Huguette Boissonnat –Tesly.

Pour en savoir plus sur les contrats obsèques classiques, cliquez-ici.

 

ban-oi-tarificateur

 

haut de page Revenir en haut de la page