Estimation du prix des obsèques dans votre ville calcul

« Lendemains funèbres », un court-métrage qui met en scène un employé funéraire


Le réalisateur, scénariste et comédien Ambroise Michel vient de terminer « Lendemains Funèbres », son troisième court-métrage, qui sera diffusé sur OCS et dans lequel il interprète un employé de pompes funèbres.

Quand le funéraire inspire les auteurs… Après le théâtre avec la pièce « Pompes funèbres Bémot« , c’est le cinéma qui évoque les pompes funèbres avec le court-métrage « Lendemain Funèbres » d’Ambroise Michel. « Lendemains Funèbres » dure 16 minutes, a été partiellement financé par les internautes via une plateforme de financement participatif et sera diffusé prochainement sur la chaîne OCS City dans le cadre du magazine Court Central dédié aux courts-métrages. En parallèle, l’œuvre sera présentée en festivals.

« Lendemains Funèbres », un court-métrage avec un héros employé de pompes funèbres

« Lendemains Funèbres » raconte l’histoire d’Edouard, un employé funéraire marié et père de famille, pris dans son train-train quotidien, aux journées toutes semblables et répétitives. Mais, la particularité d’Edouard, c’est sa fille, Lola, qui, chaque soir, prédit au creux de l’oreille de son père la mort d’un membre de sa famille pour le lendemain. Des prédictions qui se réalisent : chaque soir une prédiction, le lendemain un nouveau mort. Jusqu’au soir où Lola prédit la mort de son père, pour le lendemain. L’employé de pompes funèbres qu’est Edouard, va alors être confronté à sa propre mort.

Un court-métrage à la croisée des genres

Si le thème des pompes funèbres peut faire penser au drame, il n’en est rien. En effet, son auteur et réalisateur parle d’une « comédie cynique », d’ « une comédie acidulée sur la mort » et aussi d’une « comédie caustique à rebondissements. »
« Lendemains funèbres » comporte aussi des accents de thriller « dans le découpage, la manière de filmer » pour raconter la montée d’angoisse d’Edouard qui vit ses dernières 24 heures, précise Ambroise Michel. Il y a aussi un côté fantastique avec l’aspect des prédictions mais aussi de la comédie dans le jeu, détaille le réalisateur. La situation est tragique mais le ton de l’ironie est toujours présent.
« Je trouvais ça cynique que ce soit un employé de pompes funèbres, quelqu’un dont le travail est lié à la mort des autres, qui se retrouve mêlé à la mort de façon concrète, directe et personnelle » raconte le réalisateur Ambroise Michel, également scénariste du court-métrage. C’est d’ailleurs en épluchant des histoires drôles caustiques avec des chutes que l’idée de cette histoire lui est venue. Il s’est alors réapproprié une blague sur les prédictions funèbres.

Les pompes funèbres à l’écran

« Lendemains funèbres » offre notamment à voir la quotidienneté d’Edouard avec « la réception des corps, la mise en bière mais aussi tout le côté artisanal du métier avec la construction de cercueils et la fabrication des plaques » décrit Ambroise Michel.
Le court-métrage a été en partie tourné dans une entreprise des pompes funèbres où le réalisateur a pu rencontrer et discuter avec les employés, pour documenter son film. « Cette mise à distance nécessaire, liée à leur travail est épatante et fascinante » s’exclame Ambroise Michel qui a aussi regardé beaucoup de documentaires pour se renseigner sur cette profession.

 

ban-oi-tarificateur

 

haut de page Revenir en haut de la page