Estimation du prix des obsèques dans votre ville

Décès d’Ahmed Ben Bella

Ahmed Ben Bella, le premier président de l’Algérie indépendante est mort à l’âge de 95 ans. Il était né le 25 décembre 1916 à Maghnia dans une famille de paysans originaires du Maroc.

Ce pionnier du déclenchement de la guerre d’indépendance de l’Algérie est mort à son domicile d’Alger. Une cérémonie musulmane sera organisée. Son inhumation aura lieu après la prière du Dhor, au grand cimetière El Alia d’Alger, dans le Carré des martyrs. Un deuil national de huit jours a été prononcé.


Pour lui rendre hommage, la dépouille de ce héros de la lutte contre le colonialisme français, et aussi le premier président de l’Algérie indépendante, sera exposée au Palais du Peuple pour permettre à la population de le voir une dernière fois.

À l’annonce de son décès, tous les membres du gouvernement étaient venus à son domicile. Selon l’AFP, il n’était pas très malade, mais s’est senti juste très fatigué et a décidé de remonter dans sa chambre dormir. Il serait donc parti dans son sommeil dans l’après-midi entouré de ses deux filles Mehdia et Noria.

Selon le président algérien Abdelaziz Bouteflika dans un message de condoléances, le pays a perdu l’un des dirigeants les plus valeureux de l’Algérie contemporaine. Selon lui, c’était un sage parmi les sages du continent africain.

 

haut de page Revenir en haut de la page