Estimation du prix des obsèques dans votre ville

Vivre son deuil

La mort reste encore un sujet tabou en France. On préfère ne pas en parler à la fois pour éviter de souffrir et pour que la peine s’en aille plus rapidement.

Mais plus on nie et on essaie de cacher la mort, plus le travail de deuil est long et difficile. Dans certains cas, lorsque l’on décide de ne pas en parler, le travail de deuil peut même ne jamais commencer.

Auparavant, il y avait un véritable travail de deuil : veillées funèbres, visites au domicile pour soutenir la famille etc. De nos jours, les gens semblent moins partager et paraissent également moins solidaires : les proches se rendent aux obsèques mais « l’après funérailles » est souvent difficile pour les endeuillés. Les gestes de soutien reçus se faisant moins nombreux.

Or, c’est avant tout le lien humain qui permet d’avancer et d’effectuer son travail de deuil dans les meilleures conditions possibles.

vivre son deuil

Ad Caelum : la nouvelle référence pour porter le deuil

Pour faire face au manque de solidarité envers les familles en deuil, Ad Caelum propose une façon innovante de porter le deuil. A travers son site internet, Ad Caelum propose des conseils pour mieux vivre son deuil, ainsi que des produits et services.

« Signe de deuil » est le produit majeur d’Ad Caelum : sous la forme d’une petite épingle, il s’accroche sur une veste, un pull ou tout autre vêtement. Discret, il permet de montrer aux personnes qui nous entourent que nous vivons une période délicate. Le but de cette démarche étant que la peine de la personne en deuil soit connue et comprise.

A savoir que tous les produits et services proposés sur Ad Caelum respectent les croyances de chacun.

Pour en savoir plus sur ce concept innovant, rendez-vous sur www.ad-caelum.fr/

 

haut de page Revenir en haut de la page