Estimation du prix des obsèques dans votre ville

La crémation en progression

La crémation continue de progresser ces dernières années et atteint pratiquement 30% des obsèques en 2010 (selon la Fédération française de crémation). Obsèques Infos vous en dit davantage sur ce mode d’obsèques de plus en plus présent en France.

Malgré la loi du 19 décembre 2008 qui interdit notamment de conserver une urne funéraire à son domicile, de plus en plus de Français optent pour la crémation. Les raisons sont la plupart du temps économiques (la crémation étant moins onéreuse que l’inhumation) ou bien environnementales.

Bien que des dispositions aient été mises en place pour restreindre la liberté à disposer des cendres, leur dispersion reste toujours possible dans un jardin du souvenir ou en pleine nature (mer ou forêt). Selon une enquête du CREDOC en 2009, 4 Français sur 5 déclarent ne pas avoir besoin de se rendre au cimetière pour faire leur deuil et penser à ses proches disparus. D’où la célèbre citation « Le vrai tombeau des morts, c’est le cœur des vivants ».

cremation chiffres

Même si certaines religions (juive et musulmane) interdisent la crémation, cette dernière reste une réelle tendance sociologique.

Les derniers chiffres fournis par la Société des crématoriums de France le prouvent :

– 140 000 crémations par an

– 139 crématoriums en France

– 1 Français sur 2 souhaiterait opter pour une crémation

Avec cette évolution des mentalités, la crémation, de plus en plus acceptée, incite les collectivités locales et les communes à s’équiper de crématoriums.

 

haut de page Revenir en haut de la page