Estimation du prix des obsèques dans votre ville calcul

Tontine : comment fonctionne-t-elle ?

Les systèmes d’épargne retraites sont aussi divers que variés. Parmi ceux-ci, vous avez probablement entendu parler de la tontine. Décriée par ses détracteurs comme un système obscur au rendement incertain, louée par ses adeptes pour son originalité et sa rentabilité, la tontine n’a pas fini de faire parler d’elle… alors qu’en est-il vraiment ? Comment fonctionne-t-elle ? Comment permet-elle de transmettre du patrimoine ) des tiers non-héritiers ?

Comment ça marche ?

Le 1er janvier, une association est créée pour une durée de 20 ans. Ses membres vont mettre en commun leur épargne à l’aide d’un unique versement à sa création ou de versements annuels à sa date anniversaire. A la veille de ses 20 ans, l’association est dissoute. Vous récupèrerez votre investissement et ses fruits 6 mois plus tard. Vous avez l’obligation de vous engager pour une durée minimale de 10 ans. Ainsi, si vous souhaitez bénéficier de la tontine durant 15 ans, vous rejoindrez une tontine âgée de 5 ans.

Pourquoi ça fait peur ?

L’argent investi dans la tontine est bloqué jusqu’à sa dissolution (sur du long terme). Quoi qu’il advienne, vous ne pourrez pas le récupérer avant. Qui plus est, vous n’aurez aucun droit de regard sur la manière dont il est utilisé (généralement placé sur des actions au début et sur des placements sécurisés à la fin). De même, vous n’aurez aucun moyen de connaître le rendement actuel de votre placement. La tontine est… une histoire de confiance !

Le partage du butin

A l’échéance des 20 ans, les titres que détenait l’association sont vendus sous un délai de 6 mois, date à laquelle vous recevrez votre part de la tontine… à condition d’être toujours vivant ! Votre part est en effet calculée en fonction de votre âge, au plus vous êtes âgé (maximum 70 ans), au plus vous bénéficierez de taux intéressants pour… compenser votre espérance de vie (de l’ordre de 0,2% de plus par an, autrement dit 5 ans d’écart se traduisent par 1% d’écart). Le résultat de votre placement ne sera connu qu’au moment de son partage, ainsi, les rendements précédant ne permettent en aucun cas de prévoir l’avenir (la tontine 1980-2000 du Conservateur a eu un rendement annuel de 2,84%). En cas de décès d’un membre, le gestionnaire prend le relais par un mécanisme de contre assurance et les sommes investies restent dans la tontine (la part sera reversée aux héritiers).

Un des principaux intérêts de la tontine est qu’elle bénéficie de la même fiscalité que l’assurance vie. Eligible au Plan Epargne Populaire (10 ans minimum), elle est également exonérée d’impôts. Enfin, pour les versements effectués avant 70 ans, les sommes investies sur la tontine échappent même à l’ISF !

haut de page Revenir en haut de la page