Estimation du prix des obsèques dans votre ville calcul

Le Titanic, un bateau de légende sous les eaux

A l’occasion de l’exposition sur le Titanic qui a lieu actuellement à Paris, le public va découvrir ou redécouvrir un navire de légende. Depuis son naufrage en 1912,  le géant des mers repose près du territoire de Terre-Neuve. Retour sur une épopée.

épave titanic

Naissance d’un géant

Depuis toujours, le Titanic fascine les foules. Immortalisé par des films, séries et livres, le navire continue de faire rêver.

A l’origine, la compagnie White Star Line a fait appel à Thomas Andrews pour imaginer la construction du bateau. Celui-ci commença le 31 mars 1909 pour une durée de 2 ans. A l’époque, il s’agit du plus grand navire de la planète.

Les chiffres de l’époque donnent le vertige : 269 mètres de long, 53 mètres de hauteur, 28 mètres de largeur, 3320 passagers et membres d’équipage ….

Malgré toute la technologie utilisée, cela ne suffira pas à sauver tous les personnes présentes au moment du naufrage.

Un cimetière en mer

Suite au naufrage, les autorités ont comptabilisé près de 1 500 morts pour environ 700 survivants. Depuis cette date fatidique du 14 avril 1912, de nombreux scientifiques et historiens ont cherché à retrouver l’épave. C’est une équipe franco-américaine menée par Robert Ballard et Jean-Louis Michel qui ont découvert l’emplacement le 1er Septembre 1985.

Lors de la découverte du navire, l’expédition avait refusé de récupérer les objets présents considérant qu’il s’agissait d’un pillage de tombes. C’était une manière comme une autre de rendre hommage aux défunts.

Pour autant, d’autres s’y sont quand même aventurés. MS Titanic, Inc. a ainsi effectué 8 expéditions pour essayer de récupérer les objets présents dans l’épave. Leur but est d’essayer de remonter le navire à la surface (même si cela est techniquement improbable) mais aussi de récupérer les objets afin de conserver une trace pour l’Histoire.

Cette exposition est ainsi une manière de commémorer la mémoire des disparus auprès du grand public.

 

ban-oi-tarificateur

 

haut de page Revenir en haut de la page