Estimation du prix des obsèques dans votre ville calcul

La Toussaint, une affaire de date et de fleurs ?

Comme son nom l’indique, la Toussaint n’est autre que la fête de tous les saints qui n’avaient pas un jour consacré dans le calendrier. Fête catholique d’origine Celtes, c’est à la base une cérémonie joyeuse pendant laquelle on célébrait les morts et les vivants. Le premier novembre était alors destiné à une rencontre et une communion entre les morts et les vivants, les morts étant symbolisés par des citrouilles évidées.

Comme vous l’aurez deviné, cette fête a été rebaptisée Halloween par nos contemporains et a pour vocation de tourner la mort en dérision en mettant en avant le thème de la terreur.
En réalité, la fête des morts avait lieu le 2 novembre. On allumait ce jour des bougies sur les tombes de ses alleux que l’on allait visiter au cimetière.

Un amalgame s’est donc créé entre la Toussaint (le premier novembre) et la fête des morts (le deux novembre).

De nos jours, il est donc coutume d’aller rendre visite à nos proches disparus le jour de la Toussaint pour la simple raison que ce jour est férié et que cela est donc plus commode.

En ce jour les familles apportent des fleurs aux défunts pour redonner de la couleur à leur tombe. La tradition veut que l’on fleurisse la tombe de chrysanthèmes. En effet ce sont des fleurs très vivaces qui tiennent en principe quelques mois. Il existe maintenant de nombreuses autres fleurs de Toussaint simples ou bien des compositions florales originales. Si vous avez la possibilité de faire un peu de jardinage vous pouvez également opter pour les plantes de Toussaint qui restent plus longtemps orner la dernière demeure de vos proches.

Cela n’est ni une affaire de date, ni une affaire de fleur. L’important est de se rendre sur la tombe des proches disparus et de leur rendre hommage de la meilleure manière que ce soit.

 

ban-oi-tarificateur

 

haut de page Revenir en haut de la page