Estimation du prix des obsèques dans votre ville calcul

Musique : exemples de chansons pour enterrement

Charles Simpson

Fondateur du site Obseques-Infos il y a plus de 5 ans et rédacteur pour la rubrique « organisation d’obsèques ». Il est constamment en relation avec les acteurs du funéraire.

Plus d'articles >

Lors d’un enterrement, vous pouvez choisir une musique qui accompagnera le corps du défunt dans sa dernière demeure. Cette chanson résonne avant, pendant ou après la cérémonie qui se tient dans l’église, le temple ou le centre funéraire. Quelle chanson choisir en fonction de son lien de parenté avec le défunt : un papa, une maman, une grand-mère, un grand-père ou un ami ? Quelles sont les messages qui peuvent être envoyés à travers l’écoute d’une musique ? Peut-on le faire dans toutes les religions ? Obsèques Infos vous en dit plus.

La musique s’invite aux cérémonies chrétiennes et laïques

Les catholiques, les protestants ou les orthodoxes (peu nombreux en France) font usage de la musique à l’occasion de l’enterrement de personnes issues de leur paroisse.

Il n’est pas rare d’introduire dans le déroulement de la cérémonie religieuse des témoignages lus par des proches ou l’officiant ainsi que des morceaux de musique rappelant le souvenir du défunt. Ceci apporte une touche personnelle aux funérailles. Pour les catholiques, la musique est généralement jouée dans l’église pendant la cérémonie ou à l’entrée/sortie du cercueil.

Pour les laïques, tout se passe dans un centre funéraire généralement géré par le service des pompes funèbres. La cérémonie y est organisée par les proches comme bon leur semble. Souvent accompagnés de musique, ces enterrements mettent plus en avant le défunt puisque Dieu n’est pas évoqué. La majorité des crématoriums voire funérariums sont équipés pour jouer une musique.

La musique n’est pas présente dans tous les rites religieux

A savoir

Seuls les chrétiens ou les laïques peuvent décider de partager une musique en rapport avec la vie du défunt avec l’assemblée réunie dans le lieu de culte ou au centre funéraire. Aucune chanson n’est diffusée à l’occasion des rites funéraires juifs ou musulmans.

Les cérémonies juives ou musulmanes se déroulent directement au cimetière sans qu’aucune musique ne soit jouée. Au lieu d’écouter des chansons, les juifs comme les musulmans se recueillent en lisant des textes religieux lors des cérémonies funéraires.

Selon les confessions religieuses, les cérémonies ne se ressemblent pas. Et ce n’est pas qu’une question de musique. La préparation du corps, le déroulement de l’enterrement, l’orientation du cercueil dans le caveau, et même la façon de faire le deuil peuvent changer radicalement d’une religion à l’autre. Mais, toutes les religions doivent respecter les lois françaises en matière de funérailles.

Piano, guitare, gospel, musique classique ou contemporaine..

Vous avez une personne de votre de famille qui joue du piano ou de la guitare ? Demandez-lui de rendre un hommage musical. Celui-ci sera alors personnalisé et très touchant pour les amis et proches.

Vous souhaitez un hommage plus original : faites appel à un groupe de Gospel. Beaucoup d’entre eux effectuent des prestations pour les obsèques : une délicatesse et une beauté de voix à coup sûr. Ces chanteurs professionnels vous donneront du courage et soulageront votre peine.

Quelques idées de chansons pour un enterrement…

Le choix de la musique est très personnel. Vérifiez si le défunt avait noté ce choix dans ses dernières volontés. Quoi qu’il en soit, il n’y a pas de liste exhaustive des musiques qui peuvent être choisies pour les cérémonies religieuses. Toutefois, il peut arriver à l’église chrétienne de refuser certaines chansons qui seraient en désaccord avec ses principes. Voici quelques exemples pour un père, une mère, un grand-père, une grand-mère ou un ami.

Variété française : 

  • Tant de belles choses (Françoise Hardy)
  • Face à la mer (Calogero)
  • Une mère ou Ne t’en va pas (Lynda Lemay)
  • J’ai pas les mots ou Comme une évidence (Grand Corps Malade)
  • A mon père, Pense à moi comme je t’aime ou On se retrouvera (Francis Lalanne)
  • La vie, la mort… (Michel Sardou)
  • L’envie d’aimer (Pascal Obispo)
  • Goodbye my lover (James Blunt)
  • Le paradis blanc (Michel Berger)
  • Puisque tu pars (Jean-Jacques Goldman)
  • Mourir d’aimer (Charles Aznavour)
  • Je t’aimais, je t’aime et je t’aimerai (Francis Cabrel)
  • Savoir aimer (Florent Pagny)
  • Con te partiro (Andrea Bocelli)
  • La marche funèbre (Chopin) ou Symphonie 3 (Beethoven)

Variété internationale : 

  • Imagine (John Lennon)
  • My way (Frank Sinatra)
  • Gone too soon (Michael Jackson)
  • Goodbye my lover (James Blunt)
  • My heart will go on (Celine Dion)
  • If i could turn (R.Kelly)
  • Angels (Robbie Williams)
  • Con te partiro (Andrea Bocelli)

Musique classique : 

  • La marche funèbre (Chopin)
  • Symphonie 3 (Beethoven)

Cet article fait partie du dossier Pendant les funérailles

haut de page Revenir en haut de la page