Estimation du prix des obsèques dans votre ville calcul

Greffe sur des jouets au Japon pour sensibiliser les enfants au don d’organe

Au Japon, la greffe et le don d’organe restent très rares. Une association pratique des greffes sur peluches pour sensibiliser les enfants dès leur plus jeune âge.

Le don d’organe est crucial pour sauver des vies. Mais, c’est un sujet qui demeure tabou dans certains pays étranger, à commencer par le Japon. Chaque année, au Pays du Soleil Levant, seuls 2 % des personnes qui attendent une greffe sont transplantés de l’organe dont elles ont besoin. Ce qui représente environ 300 opérations par an.

Différentes raisons pour expliquer la quasi absence de don d’organes

Plusieurs raisons expliquent le retard du Japon en matière de don et greffe d’organe. Il y a tout d’abord des croyances religieuses encore très ancrées dans la population. Mais aussi des lois encore trop restrictives et même absurdes. Enfin, un réel manque de dialogue à ce sujet.

Une belle initiative à destination des enfants

Afin de lutter contre ce phénomène – qui reste un sujet sensible – l’agence Dentsu a mis en place le projet « Second Life Toys ». Il s’agit de donner une seconde vie à des peluches envoyées depuis le monde entier en remplaçant les parties manquantes des peluches par d’autres pièces provenant d’autres peluches. Une jolie métaphore de la greffe d’organe.

Même si la législation a récemment été assouplie, la pénurie d’organe est toujours présente dans le pays. Une telle campagne de sensibilisation au don et à la greffe d’organe tombe à point nommé.

Pour en savoir plus sur le don d’organe en France, cliquez-ici.

 

ban-oi-tarificateur

 

haut de page Revenir en haut de la page