1. Accueil
  2. Pendant

Comprendre le déroulement d’obsèques

Temps de lecture estimé : 10 minutes
introduction

Perdre un proche est une étape difficile dans une vie, c’est un moment douloureux auquel il faut faire face. Souvent, les étapes et démarches administratives concernant l’organisation d’obsèques sont floues. Afin de vous accompagner au mieux dans ce moment, nous répondons à vos interrogations en vous renseignant sur les différentes étapes et pratiques, et vous donnons des conseils pour vous aider à faire votre choix. 

fleur et cercueil

Sommaire

Les étapes d’un enterrement

Comment se déroule le transport du défunt ?

Dans le cas où le défunt est décédé dans un lieu autre que son domicile (hôpital, maison de retraite….), le transport du corps vers sa maison ou la chambre funéraire est assuré par les entreprises de pompes funèbres avec un véhicule spécifique avant le début des étapes de l'enterrement. Il s’agit du transport avant la mise en bière. Après la mise en bière, le corps du défunt doit également être transporté par un corbillard jusqu’au lieu du culte ou la cérémonie d’obsèques. En cas de rapatriement du corps à l’étranger, une autorisation, un acte de décès et la réalisation de soins de conservation peuvent être demandés par certains pays.

Pourquoi recourir à la thanatopraxie ?

La thanatopraxie est l’action de conserver le corps en injectant un produit. La réalisation des soins de conservation n’est pas obligatoire. Toutefois, cette technique est conseillée dans le cas où les familles souhaitent présenter le corps de leur être cher dans un domicile ou dans le cas où la personne est décédée suite à une maladie nécessitant un traitement chimique spécifique comme la chimiothérapie. La thanatopraxie peut également être obligatoire si le corps est rapatrié dans un autre pays. Cette technique doit être effectuée uniquement par un médecin ou un praticien ayant suivi des formations dans le domaine.

Qu’est ce qu’une chambre funéraire ?

La chambre funéraire est un espace géré par les agences de pompes funèbres. Elle permet de conserver et présenter le corps d’un défunt avant ses obsèques. Elle est aménagée pour permettre aux familles de se recueillir auprès de leur être cher avant son enterrement ou crémation. Egalement nommé Funérarium, le recours à cette prestation est payant contrairement à la chambre mortuaire. Pour trouver un funérarium dans votre région, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’entreprise de pompes funèbres qui se charge de l’organisation des obsèques.

maison funéraire

Comment se déroule la cérémonie ?

Pour rendre un dernier hommage au défunt avant son inhumation ou son enterrement, la famille prépare souvent une cérémonie d’adieu en son honneur. Celle-ci peut être civile ou religieuse de différentes confessions selon les croyances du défunt : catholique, musulmane, juive, orthodoxe, protestante ou bouddhique. En effet, le déroulement d’une cérémonie d’obsèques peut être différent selon les rites religieux. L'hommage peut se dérouler dans une église, au cimetière ou dans une salle de cérémonie disponible dans certains crématoriums et chambres funéraires.

Comment choisir entre une inhumation ou crémation ?

Le choix du mode de funérailles est essentiel à la suite d’un décès. D’ailleurs, cela fait partie des premières décisions que la famille doit prendre avant d’organiser les obsèques de la personne décédée. Pour choisir, les proches doivent se conformer aux recommandations du défunt qu’il a stipulées dans un contrat obsèques ou partager lors d’une discussion de son vivant. La religion de la personne décédée peut également influencer le choix entre une inhumation ou une crémation. En effet,  certains rites religieux comme les rites musulmans et juifs, interdisent la crémation du corps après décès. Tandis que d’autres privilégient cette pratique, comme le cas de la religion bouddhique.

Comment se déroule une inhumation ?

L’inhumation est l’action d’enterrer le défunt. Elle doit se dérouler dans un délai de 24 heures à 6 jours après le décès. La réalisation de ce mode de funérailles requiert une autorisation administrative nommée « Autorisation d’inhumer ».  L’inhumation peut être effectuée dans une concession funéraire individuelle, un caveau familial, un emplacement gratuit sur un terrain communal ou dans une propriété privée à condition d’avoir un accord du préfet. Les pompes funèbres organisent l’inhumation avec les familles en deuil. En effet, l’ouverture de la tombe est à la charge des pompes funèbres ou des services municipaux.

Comment se déroule une crémation ?

Contrairement à l'inhumation, le corps n’est pas mis sous terre lors d’une crémation mais réduit en cendres grâce à un four crématoire destiné pour cet usage. En effet, ce mode de funérailles consiste à introduire le cercueil contenant le corps du défunt dans un appareil crématoire chauffée à 900°C environ pour le transformer en cendres. Les cendres obtenues sont ensuite récupérées dans une urne funéraire puis remises à la famille. Celle-ci doit décider de l’avenir des cendres selon les souhaits du défunt. Plusieurs options sont possibles pour la destination des cendres : dispersion des cendres (dans un milieu naturel, en mer ou dans un jardin du souvenir) ou conservation des cendres (dans une sépulture, dans un columbarium ou dans une propriété privée).

Comment choisir un crématorium ?

Le crématorium est le lieu dans lequel la crémation est effectuée. Il est donc équipé d’un ou plusieurs fours crématoires. Un personnel qualifié est au service des familles pour les accueillir et les accompagner depuis leur arrivée sur les lieux jusqu’à la remise de l’urne. Un crématorium peut être équipé d’une salle de cérémonie qui reçoit les cérémonies d’hommage avant la crémation. Mais aussi une salle de convivialité pour des moments conviviaux entre proches après la crémation. Pour trouver un crématorium dans votre région  ou à proximité, n’hésitez pas à solliciter des informations auprès des pompes funèbres.

urne et bougies

Nos conseils pour mieux gérer

Comment choisir une entreprise de pompes funèbres ?

Après un décès, la famille en deuil doit prendre contact avec une entreprise de pompes funèbres pour organiser l’enterrement ou la crémation. Le choix de l'établissement de pompes funèbres est primordial et ne doit pas se faire dans la précipitation. Quelques précautions sont nécessaires comme la comparaison de devis, l'étude des prestations incluses dans le devis, la discussion avec l’entreprise qui se trouve à proximité… Le choix doit également dépendre de la confiance que vous inspire le conseiller funéraire, la proximité géographique et les recommandations de la personne décédée. Notez qu’une entreprise de pompes funèbres peut être privée ou publique (gérée par la commune).

Quel est le coût des obsèques ?  

Préparer les obsèques requiert un budget conséquent qui peut aller de 1500 € à plus de 5000 € selon plusieurs facteurs comme le mode de funérailles (inhumation ou crémation), la réalisation des soins de conservation, le recours à une chambre funéraire… D’autres éléments peuvent également varier le tarif comme le modèle de cercueil choisi, la gamme d’urne cinéraire, le recours à un maître de cérémonie. Pour avoir une idée précise des tarifs des obsèques, vous pouvez obtenir un devis gratuit sur notre site.

calculateur

Qui paie les obsèques ?

En général, les frais des obsèques sont déduits sur la valeur des biens de la succession, dans la limite de 1500 €. Si ces deniers ne suffisent pas, les frais sont à la charge des descendants et ascendants du défunt, en particulier le conjoint au titre de devoir entre époux. Il se peut qu’une partie ou la totalité des frais des funérailles soient également réglés par le défunt son vivant grâce à un contrat obsèques. D’autres cas sont également possibles, rendez sur notre page dédié au paiement des frais des obsèques pour plus d’informations.

Quel cercueil choisir ?

Le choix d’un cercueil est important dans la préparation est obsèques. Un cercueil classique est généralement conçu avec du bois de 22 millimètres d’épaisseur. Il existe de nombreux modèles qui se distinguent par le type de bois utilisé (acajou, pin, bois massif…), les finitions, et les formes de couvercles. Pour choisir un cercueil, vous pouvez donc considérer les personnalités du défunt, votre budget et le mode de funérailles. En effet, dans le cas d’une crémation, le cercueil est destiné à être incinéré, ainsi les modèles en pin, en aggloméré ou en même en carton sont recommandés. Il est également possible d’opter pour un cercueil biodégradable.

Comment choisir une urne funéraire ?

L’urne funéraire ou urne cinéraire est un vase fermé dans lequel les cendres du défunt sont placées après la crémation. Il existe un large modèle d’urne funéraire. Le choix doit dépendre principalement des besoins de la famille et du choix de l’avenir des cendres. En effet, si vous prévoyez de disperser les cendres, un modèle simple fera l'affaire, en cas de conservation des cendres, optez pour un modèle qui représente le défunt (sa caractère, son humeur, sa passion…). Le budget dont la famille dispose peut également varier le choix de l’urne, sachant qu’une urne peut coûter entre 20 € et plus de 2000 €. Notez qu’il est possible de commander une urne cinéraire personnalisée à l’image de l’être cher.

Comment acquérir une concession funéraire ?

Une concession funéraire est un emplacement dans un cimetière que la municipalité loue aux familles pour y inhumer un défunt ou l’urne funéraire contenant ses cendres. Pour acquérir une concession, la personne qui pourvoit aux funérailles ou les pompes funèbres doivent donc faire une demande d’acquisition auprès de la mairie du lieu dans lequel se trouve le cimetière. Une concession funéraire peut durer 10 ans à 50 ans, voire à perpétuité selon les attentes de la famille et leur budget. Une fois que vous avez une concession, vous pouvez déjà penser à commander un monument pour recouvrir la tombe.

Comment choisir un monument funéraire ?

Un monument funéraire est un élément permettant de matérialiser la tombe d’un défunt. Il représente un lieu de recueil pour les proches de défunt. Grâce à un monument funéraire, la famille peut rendre hommage à leur être cher quand elle souhaite et déposer les fleurs. Cet élément est composé de plusieurs éléments : le soubassement, la tombale, la stèle et la semelle. Le choix du monument dépend de la personnalité du défunt, du budget de la famille mais aussi de l’emplacement de la tombe. Il dépend également du matériau utilisé (les plus courants sont la pierre, le granit et le marbre), de la couleur, ainsi que les dimensions de la concession.

monument funeraire

Les démarches à effectuer

Quelles démarches administratives après un décès ?

Suite à un décès, les familles sont confrontées à nombreuses démarches administratives comme : la déclaration de décès en vue d’obtenir l’acte de décès, les différentes demandes d’autorisation (pour les soins de conservation, la mise en bière, l’inhumation ou la crémation, et la dispersion des cendres en nature ou en mer). Il faut également contacter le notaire pour se renseigner sur les biens de successions, résilier les différents contrats (abonnement internet, câble, gaz…), informer les banques et impôts du décès. Les démarches après un décès peuvent être confiées à une entreprise de pompes funèbres.

Il faut également vérifier l’existence d’un contrat obsèques que le défunt a signé au préalable. Pour rappel, ce type de contrat permet de réunir un capital qui sert à couvrir une partie ou la totalité des frais des obsèques de son vivant. Si ce n'est pas le cas, pensez à effectuer les démarches en vue de bénéficier un versement du capital décès qui peut aider à financer les obsèques.

Pour réaliser les différentes démarches indispensables après les obsèques, vous pouvez télécharger nos lettres types à télécharger gratuitement.

demarche

Quelles démarches pour publier un avis des décès dans la presse ?

Pour rendre hommage à un défunt et annoncer son décès aux proches, vous pouvez publier un avis de décès dans la presse. Cela permet de toucher plus de monde, notamment les connaissances éloignées de la personne défunte. En général, un avis de décès comprend le et prénom du défunt, le nom et prénom de son/sa conjoint(e), de ces enfants, petits-enfants et arrières petits-enfants, le lieu de la cérémonie d’obsèques, des coordonnées permettant de contacte la famille. Mais d'autres textes peuvent être ajoutés selon les attentes des proches endeuillés.

Quelle fleur choisir ? En savoir plus

Pourquoi offrir des fleurs aux obsèques ?

L’offrande de fleur permet avant tout de rendre hommage au défunt et témoigner sa sympathie envers la famille endeuillée Les fleurs de deuil vous donneront également la possibilité d’exprimer vos sentiments envers le défunt (la peine, l’amitié, l’amour…).

Notez que l’importance de fleurs de deuil peut différer d’une religion à une autre. Si elles sont très présentes dans les cérémonies catholiques et orthodoxes, elles se font plus rares lors des cérémonies musulmanes et juives. Notre article sur les fleurs et religions vous dit tout.

felru de deuil

Quelles fleurs de deuil ?

En ce qui concerne les formes de fleurs de deuil, les plus courants sont les couronnes, les bouquets, les raquettes et les devants de tombe. Chaque composition florale permet de rendre un hommage spécifique au défunt et peut être accompagnée d’un message d’amour. Il est possible de faire livrer les fleurs au domicile du défunt, au lieu de la cérémonie, au funérarium, au cimetière.

L’envoi de fleurs d’obsèques est un excellent moyen de consoler les proches en deuil. Il existe différentes variétés de fleurs de deuil que vous pouvez choisir selon le message que vous souhaitez transmettre et votre relation avec le défunt (conjoint, ami, parent, connaissance….).

Nos conseils

Devis Obsèques

gratuit et sans engagement
    * Téléphone obligatoire pour la prise de contact
      Confidentialité des données

      OU