Estimation du prix des obsèques dans votre ville calcul

Que faire après le décès d’un collègue de travail ?

La douleur face à la mort d’un collègue de travail peut varier. Elle ne sera pas la même si vous étiez proche, en désaccord ou à peine familiariser avec le défunt. Les relations de travail peuvent être difficiles à entretenir, peu importe l’environnement. Mais que peut-il arriver quand un collègue meurt ?

Une interaction sociale maladroite se transforme en anxiété si vous connaissiez la personne. Vous trouverez ci-joint des conseils professionnels pour vous aider à faire face à toutes les situations.

Laisser de l’espace et du temps pour le deuil

La mort est autour de nous tout le temps. Malheureusement, notre société ne fait souvent pas un bon travail de reconnaissance de celle-ci et ne laisse pas assez de temps pour la douleur qui en découle. Il est important de reconnaître ouvertement la perte et laisser de l’espace et du temps aux collègues pour parler du décès formellement ou de manière informelle.

Tendre la main à la famille avec une carte

Si vous n’étiez pas très proche du collègue décédé, vous pouvez ne pas vous sentir à l’aise d’assister aux funérailles. Une carte de condoléances signée par tout le bureau est un beau geste qui vient de tout le monde. Vous n’aurez pas la même pression que si vous êtes seul à le faire.

Assister aux funérailles

Il faut déjà chercher à savoir si la cérémonie est privée ou si elle est ouverte à tous. Votre responsable devrait relayer l’information. Si ce n’est pas le cas, à vous de vous procurer les informations concernant les funérailles à la lecture de l’avis de décès. Si vous devez communiquer avec la famille, assurez-vous que vous êtes la seule personne de votre entreprise à le faire.

Le deuil est une période difficile. Il est inutile de bombarder la famille de questions. Si un salarié veut assister aux funérailles, les employeurs doivent assurer qu’ils ont le temps de le faire sans se soucier du temps manquant dans le bureau.

Même si la personne décédée n’était qu’une simple connaissance, vous pouvez être touché par son décès. Parfois, une mort peut déclencher des souvenirs d’autres décès, même si nous ne connaissons pas très bien la personne. Il est important de rappeler que chacun de nous fait son deuil différemment. Le deuil prend du temps. En savoir plus sur l’épreuve du deuil.

Cet article fait partie du dossier Pendant les funérailles

haut de page Revenir en haut de la page

Charles Simpson

Fondateur du site Obseques-Infos depuis 8 ans et continuellement en relation avec les acteurs du funéraire, Charles Simpson est également rédacteur de la rubrique “organisation d’obsèques.”

Devis assurance Gratuit et sans engagement
Devis par email
Cliquez ici