1. Accueil
  2. Pendant
  3. Thanatopraxie : conservation et préparation du défunt

Thanatopraxie : conservation et préparation du défunt

Temps de lecture estimé : 10 minutes
introduction

Ce mot aux sonorités un peu barbares désigne simplement l’action qui consiste à préserver le corps par l’injection de produits. Avec l’aide du maquillage, la thanatopraxie permet aussi d’embellir le visage du défunt pour les funérailles. Ce sont les opérateurs de pompes funèbres ou certaines sociétés indépendantes qui s’en chargent. D’un point de vue psychologique, ce soin est d’une grande importance dans la mesure où il aide les proches du défunt à faire convenablement leur deuil en leur présentant le défunt de la façon la plus agréable qui soit.

thanatopraxie

Sommaire :

Thanatopraxie définition

La thanatopraxie désigne les soins effectués sur un défunt. Cette pratique doit toujours être précisée aux familles et aucune injection ne doit être effectuée sans leurs accords préalables. Le procédé requiert la ponction des liquides physiologiques et l’injection d’une solution à base de formol en vue de conserver l’apparence du corps. Autrement dit, lors de la réalisation du procédé, le sang et les fluides du défunt sont remplacés par un antiseptique comme le formol ou autre. Ce qui permet de suspendre tout avancement de la décomposition de la dépouille pour 2 à 3 semaines.

Egalement appelée formolisation, cette pratique ne doit pas être utilisée de manière concomitante avec la glace carbonique. C’est généralement l’agence de pompes funèbres qui s’occupe des obsèques qui est chargée de parler de ces soins aux familles.

Thanatopraxie : Quelle utilité ?

En général, il est nécessaire de réaliser des soins de conservation  si le corps est placé dans une chambre mortuaire ou une chambre funéraire. En effet, ces lieux disposent généralement de cases réfrigérantes qui permettent de conserver la dépouille dans les meilleures conditions ;

Les soins de conservation sont utiles si le corps est susceptible de se détériorer plus rapidement. Effectivement, la thanatomorphose peut accélérer en fonction des circonstances du décès, de l’état de santé de la personne défunte, le lieu de maintien du corps et le transport.

cercueil

Dans quels cas faire de la thanatopraxie ?

En général, la pratique de la thanatopraxie n’est pas obligatoire après un décès. Cependant, il est recommandé de recourir à cette prestation dans les cas suivants :

  • Décès ou maintien dans un logement

Si le décès est survenu dans un logement, la pratique des soins de conservation est très conseillée. De même si la famille prévoit de garder le corps dans un domicile les jours qui précèdent la sépulture. L’objectif est de rendre le défunt présentable aux poches et ralentir le processus de dégradation de son corps. Effectivement, la température ambiante d’un domicile peut favoriser le commencement de ce processus.

  • Décès après une maladie qui a nécessité un traitement chimique

Si le défunt a décédé suite à une maladie ayant nécessité un traitement chimique comme le cancer (chimiothérapie), la réalisation de la thanatopraxie permet de rendre le corps présentable avant les obsèques. En effet, les produits chimiques présents ne sont plus contrôlés ni évacués par la dépouille et seront en mesure d’entraîner un jaunissement de la peau ou une odeur désagréable.

  • Si le corps est rapatrié à l’étranger

En cas de rapatriement du corps à l’étranger, les soins de conservation deviennent obligatoires. En effet, certaines compagnies aériennes peuvent imposer la pratique de la thanatopraxie. Plusieurs pays obligent également la réalisation de soins de conservation pour autoriser la venue de la dépouille sur leur territoire. (Informez-vous auprès des compagnies pour avoir la liste des pays qui imposent cette pratique).

  • Si le défunt est transportée durant 2h, voire plus

Dans le cas où le cercueil fait 18 millimètres d’épaisseurs et que le transfert du corps se fait plus de 2 heures, la réalisation des soins de conservation devient également obligatoire.  

avion

Thanatopraxie technique

  • Après avoir déshabillé le défunt, le thanatopracteur lave le corps avec des produits désinfectants et pratique un massage des membres pour diminuer leur rigidité.
  • Il ponctionne ensuite des gaz et une partie des fluides corporelles
  • Ensuite, le praticien procède à l’injection d’une solution biocide (bactéricide, fongicide, sporicide, virucide) par voie intra-artérielle

Par la suite

  • La corps est lavé et séché. Puis, les yeux sont fermés et la bouche maintenue dans une expression naturelle.
  • Il réalise les tâches de toilette indispensable
  • A la demande de la famille, il peut également être mené à remodeler le corps avec de la cire, du coton ou du plastique. Cette étape est souvent effectué sur les défunts ayant subit un accident qui a dégradé son corps ;

Pour terminer, il effectue les derniers soins à savoir :

  • Habillage du  corps ;
  • Application des maquillages (si besoin) ;
  • Coiffage des cheveux
  • Placement du corps dans la meilleure position qui soit pour que les proches puissent s’y recueillir sereinement.

Souvent, cette dernière tâche requiert beaucoup plus de temps et doit être réalisée avec soin. En effet, il garantira l’apparence du défunt de manière naturelle, propre et bien agencée.

Certaines sociétés funéraires désignent les injections faites sur le corps par « soins de présentation » ou « soins de conservation », expressions qui peuvent porter à confusion. Dans certains cas, un soin de surface est ajouté au processus autrement dit, le défunt peut être maquillé, coiffé et habillé par le praticien qui s’aide pour cela d’une photo récente.

Pourquoi effectuer les soins de conservation ?

Quels sont les avantages de la thanatopraxie ? Cette technique de conservation chimique dispose de nombreux avantages :

  • Ils permettent de réaliser la mise en bière dans un délai de 24 à 48 heures avant les obsèques ;
  • Les soins de conservation du corps donneront la possibilité à la famille endeuillée de maintenir le corps à domicile. Ce qui permet d’éviter de recourir à un funérarium.
  • Cette pratique permet de freiner le processus de décomposition et contribuer à un certain assèchement de la dépouille des fluides porteurs de bactéries. Ainsi, les proches peuvent toucher le corps ou l’embrasser sans risque de contamination bactérienne.
  • Grâce aux soins apportés, le corps du défunt présente une apparence  naturelle, ce qui permettra à la famille de vivre le deuil en toute sérénité.
  • La thanatopraxie est également nécessaire si la fermeture du cercueil est repoussée de plusieurs jours.
cercueil

Qui pratique les soins de conservation ?

Les soins de conservation doivent être pratiqués par un médecin ou un praticien ayant suivi une formation thanatopraxie, le thanatopracteur. Effectivement, la manipulation du matériel et les produits adéquats nécessite des connaissances particulières.  

Combien de temps dure un soin de conservation ?

La réalisation des soins de conservation du corps peut durer entre 1h et 2h. Si le praticien doit effectuer un remodelage du corps qui a subit un accident par exemple, la durée de cette pratique peut se prolonger.

Où trouver un thanatopracteur ?

En général,  la majorité des services de pompes funèbres collaborent avec des thanatopracteurs. Toutefois, il est également possible de demander conseil à un opérateur funéraire qui sera en mesure de vous procurer la référence d’un praticien qualifié.

Où réaliser la thanatopraxie ?

Notez que la majorité des thanatopracteurs peuvent travailleurs pour les opérateurs funéraires, les hôpitaux, les écoles en médecine, les hôpitaux et les morgues. Vous pouvez donc effectuer les soins de conservation auprès de ces institutions.

Dans le cas où le décès est survenu dans un domicile, les soins de conservation peuvent être effectués sur les lieux. Pour le faire, il faut suivre certaines exigences d’aménagement et de configuration en vue d’assurer la sécurité des proches et du praticien.

maison funéraire

Combien coûte la thanatopraxie ?

Les soins de conservation sont à distinguer d'autres soins habituels (glace carbonique pour le corps, chambre réfrigérante, toilette, maquillage...) qui sont effectuer en milieu hospitalier et sont gratuits.

Combien vaut les soins de conservation ? La thanatopraxie nécessite un budget de 400 à 600 euros, voire plus, selon les soins à réaliser. Pour trouver la meilleure offre, n’hésitez pas à comparer plusieurs devis proposés par les pompes funèbres.

calculateur

Quelles démarches pour la thanatopraxie ?

La pratique de la thanatopraxie nécessite une autorisation auprès de la mairie. Pour le faire, vous devez renseigner le nom du praticien et son habilitation, le produit utilisé et le mode opératoire, ainsi le lieu et l’heure de l’intervention.

Avant d’effectuer les soins de conservation, le praticien doit également avoir : les dernières volontés du défunt (ou la personne qui pourvoit aux funérailles), le certificat de décès contenant la non-opposition légale du médecin ayant réalisé le constat du décès ainsi que le procès verbal aux fins d’inhumation en cas de décès violent.

Quelle est la différence ente soin de conservation et toilette mortuaire ?

La thanatopraxie ou soins de conservation a pour objectif de ralentir la dégradation du corps grâce à l’injection de produits chimiques. Tandis que la toilette mortuaire consiste à laver et préparer pour préserver sa dignité et le présenter aux proches. La toilette mortuaire est donc une nécessité après un décès, mais elle peut être complétée par les soins de conservation.  

Une toilette funéraire peut être réalisée par un thanatopracteur ou un infirmier. Ce procédé ne garantie pas les effets des soins de conservation, mais permet en revanche d’effectuer une asepsie complète du corps. Ensuite, le praticien se charge d’habiller le défunt. Elle est dite religieuse quand elle est réalisée par un religieux de la communauté musulmane ou israélite

Le point de vue des religions

La pratique de la thanatopraxie n’est pas toujours compatible avec la religion :

  • Elle est tolérée chez les catholiques et les protestants
  • Elle est interdite par la religion musulmane et juive sauf dans le cas d’un rapatriement vers les pays d’origine
  • Le bouddhisme et l’hindouisme l’interdisent car les injections de formol ne sont pas tolérées

Thanatopraxie et législation

législation

Cette pratique est réglementée par la loi car la formolisation est obligatoire pour un transfert sans cercueil effectué entre 24 et 48 heures après le décès. L’injection de produits formolés est aussi imposée lors d’un transport avant mise en bière de plus de 600 kilomètres.

Certains pays exigent des injections formolées pour la rentrée d’un cercueil sur leur territoire. Cette pratique a grandement été popularisée par la série américaine Six Feet Under.

Les proches doivent être averties sur la nature des soins de conservation grâce à une formalité qui leur sera émise à titre officiel.

Depuis janvier 2018, les personnes défuntes qui souffrent d’une hépatite virale ou du sida peuvent dorénavant bénéficier de soins de conservation selon l’arrêté du 12 juillet 2017. Cependant, la pratique de la thanatopraxie est toujours proscrite pour les personnes atteintes de la peste, de la rage, des fièvres hémorragiques virales graves et contagieuses, du choléra, d’un syndrome respiratoire aigu sévère.

Evolution  de la thanatopraxie en France

D’après une enquête de 2012, la thanatopraxie a connu une grande évolution en France.

Le taux de réalisation de cette pratique a atteint les 40 à 50 % de nos jours. Aussi, 200 000 actes de thanatopraxie sont émis et des centaines de nouveaux praticiens sortent d’une formation thanatopraxie chaque année.  

Les derniers conseils
comment trouver un défunt
17 septembre 2020
Comment trouver un défunt ?
Lire le conseil
éloge funèbre, oraison funèbre
27 juillet 2020
Éloge funèbre : conseils de rédaction et exemple de discours
Lire le conseil
Décor crematorium
26 juillet 2020
Comment peut-on personnaliser la salle de recueillement dans un crématorium ?
Lire le conseil
 Publication d’avis de décès
19 juillet 2020
À combien coûte le prix d’une publication d’avis de décès dans la presse ?
Lire le conseil

Devis Obsèques

gratuit et sans engagement
    * Téléphone obligatoire pour la prise de contact
      Confidentialité des données

      OU