1. Accueil
  2. Actualités
  3. Se faire enterrer sur sa propriété privée

Se faire enterrer sur sa propriété privée

Temps de lecture estimé : 3 minutes
introduction

Beaucoup de cimetières notamment urbains manquent de place et on doit procéder à la reprise des concessions en état d’abandon alors certains ne se posent pas la question, ils se font enterrer directement sur leur propre terrain. Un « service de luxe » auquel tout le monde ne peut accéder. En effet, en France, la loi autorise les citoyens à être inhumés chez eux mais selon des conditions  très strictes.

propriété privée

Sommaire :

Se faire inhumer sur sa propriété privée : Les conditions

La tombe du défunt doit être située à plus de 35 mètres de toutes habitations, la propriété privée sur laquelle le défunt est inhumé doit être placée à une certaine distance  bien définie des villes et villages voisins.

Autres conditions ? Si vous souhaitez inhumer un membre de votre famille sur votre propriété, il est impératif que celui-ci en ait exprimé la volonté. De plus, vous avez l’obligation de faire appel à un expert de l’eau souterraine appelé hydrogéologue afin que celui-ci détermine s’il y a un risque de contamination de l’eau. Par la suite, le préfet du département en question vous délivre une autorisation préfectorale s’il considère que toutes les conditions sont réunies. Rassurez-vous, une fois l’autorisation acquise, vous n’avez pas à la redemander, on peut considérer qu’il s’agit d’une concession à perpétuité. En cas de vente de la propriété, le nouveau propriétaire ne peut donc pas exiger l’exhumation, seul un membre proche de la famille peut l’autoriser.

Il y a depuis ces dernières décennies une véritable progression de ce phénomène, au total 155 autorisations ont été délivrées sur la seule région de Normandie.

Les dernières actualités
21 juillet 2020
Cérémonie funéraire : les résultats de notre sondage, que faut-il retenir?
Lire le conseil
tombe musulman
24 juin 2020
Confinement et tombe musulmane
Lire le conseil
cimetière obsèques
20 mai 2020
La Toussaint, une affaire de date et de fleurs ?
Lire le conseil
femme
20 mai 2020
Donation : les Français inquiets pour la fiscalité
Lire le conseil

Devis Obsèques

gratuit et sans engagement
    * Téléphone obligatoire pour la prise de contact
      Confidentialité des données

      OU