1. Accueil
  2. Pendant
  3. À combien coûte le prix d’une publication d’avis de décès dans la presse ?

À combien coûte le prix d’une publication d’avis de décès dans la presse ?

Temps de lecture estimé : 7 minutes
introduction

Lors de l’organisation d’obsèques, il est traditionnel d’émettre des annonces qui informent les proches et toutes les connaissances sur la disparition d’une personne.

Les avis de décès font partie intégrante des diverses annonces diffusées qui relayent et font connaître un décès.

Il est important de noter que le contenu d’un avis de décès est, souvent, calqué à partir des messages écrits dans le faire-part. Seulement, les faire-part et les avis de décès se divergent sur certains points.

Par ailleurs, entrons dans le vif du sujet ! Pour apporter des explications détaillées sur le prix d’une publication d’avis de décès dans les journaux français, une étude a été effectuée avec 335 quotidiens français.

L’objectif de cette enquête était de recueillir les meilleurs renseignements sur le tarif exact des avis de décès publiés dans la presse locale et globale en France. En rajout de ces informations, l’enquête avait permise aussi à collecter des informations sur le degré de digitalisation de l’affichage d’avis.

 Publication d’avis de décès

Sommaire :

Est-il obligatoire d’émettre un avis de décès dans la presse ?

Un avis de décès publié dans un journal n’est pas obligatoire. La décision relève uniquement du choix familial si elle la publie ou non dans un quotidien.

Par ailleurs, une publication de l’avis de décès dans un journal est avantageuse, car elle permet de faire savoir au plus grand nombre de vos amis qui se localisent loin de la ville de décès. Dans ce cas, ils pourront assister aux obsèques ou transmettre des messages de condoléances aux proches du défunt.

Peut-on publier un avis de décès soi-même en contactant les journaux ?

En aucune façon, il n’est pas possible de publier un avis de décès soi-même en contactant les quotidiens.

À vrai dire, seule une poignée de quotidien français permet de commander directement la publication dans un avis de décès par téléphone, par email ou par un site internet.

Voici les résultats de nos recherches sur un total de 335 journaux en France. Il faut savoir que les avis de presse sont généralement commandés par les agences de pompes funèbres.

Sondage commande

Néanmoins, certains journaux acceptent les commandes par téléphone ou par courriel.

Et jusqu’à ce jour, il n’y a que le Figaro et le Parisien qui offrent des commandes de publication d’une annonce de décès à partir de leur site internet.

Quels supports médiatiques choisir pour diffuser une annonce de décès ?

Il est a priori judicieux d’avoir un aperçu sur les divers supports de la presse où vous pourrez publier un avis de décès. Ce n’est qu’après que vous pourrez découvrir le prix d’un avis de décès.

Par conséquent, pour divulguer un avis de décès, vous devrez être apte à choisir entre les quotidiens locaux, nationaux et les journaux en ligne. Et, la décision devrait se baser sur l’envergure de la diffusion souhaitée.

Au cas où vous envisagez de communiquer la disparition de votre proche à des individus qui n’habitent pas dans votre ville, faire apparaître l’avis de décès dans un quotidien national reste la sage décision puisque l’étendue de la divulgation sera plus grande.

Pour publier un avis de décès de manière restreinte, vous êtes invité à choisir un quotidien local. C’est nettement suffisant pour passer le message au niveau local.

À combien est-il le tarif moyen d’un avis de décès ?

Après les sondages, il vous est présenté sur cette partie, une récapitulation des tarifs moyens en euro des avis d’obsèques en France. Les avis de décès choisis à analyser ont été triés selon la longueur du texte et selon leur catégorie.

3 formats de texte ont été mis à l’épreuve :

  • format court : 60 mots
  • Format moyen : 126 mots (format standard)
  • Format long : 186 mots
Tableau synthèse prix moyen avis de décès

Pour obtenir ce résultat, nous avions procédé au processus qui suit :

  • nous classifions les avis selon leur tarif et leur nombre de mots (126 mots en moyenne)

Il faut souligner que leurs tarifs sont tellement disparates. En conséquence, une constatation a été faite entre parmi les journaux locaux et les nationaux :

  • Les journaux locaux proposent des tarifs très en dessous de la moyenne.
  • Les journaux nationaux offrent des montants plus chers qui sont d’une manière logique, assurent la couverture nationale.
  • Les journaux L’Alsace et La Provence font partie de quotidiens dont leur avis de décès est le plus coûteux en France.

 Trouvez ci-après un tableau résumant le classement des tarifs des annonces de décès pour les formats moyens (126 mots)

Tableau résumant classement des prix format standard

Ci-après, vous trouverez une figure du classement géographique des tarifs moyens par département. Ces prix médians sont à évaluer par rapport aux tarifs proposés par les quotidiens régionaux ou par rapport à l’existence ou l’inexistence d’un journal local qui présente des tarifs sensiblement moins chers.

Classement géographique

Ci-dessous, vous verrez la catégorisation des tarifs d’avis de décès pour les formats courts (environ 60 mots).

Tableau prix avis de décès format court

Quelques quotidiens pratiquent des modes tarifaires en élastiques en fonction du nombre de mots de l’avis.

Dispersion géographique des tarifs moyens pour des textes courts par département.

Dispersion géographique tarif moyen

Quelles sont offres disponibles dans chaque département ?

Suite aux études que nous avions menées sur les avis de décès publiés à travers les journaux, nous avions constaté que quelques quotidiens mettent sur le tapis plusieurs options avec 2 types de choix : – une publication en semaine

  • une publication en week-end qui sera visible dans un à six départements avoisinants. Il faut remarquer que ce second critère est un peu cher.

Lors de l’enquête, nous avons le regret de mentionner qu’il ne nous est pas possible de recueillir certaines tarifications des journaux suivants : Le républicain de l’Essonne et Le Journal de la Haute Marne.

Par ailleurs, des quotidiens de départements de la Vienne (86) ou l’Indre-et-Loire (36) offre de plusieurs tarifications. Leur but est de proposer des services de publication d’annonce de décès sur un ou plusieurs départements avoisinants. Leurs tarifs changent ainsi selon le jour de la semaine (le tarif est plus élevé durant le week-end que les jours ouvrables.

Grâce à cette carte, nous pouvons déjà comprendre quelle politique tarifaire complexe est appliquée dans certains départements.

La presse en ligne, une option à exploiter

Même si la presse nationale offre une large diffusion, la presse en ligne peut offrir une diffusion bien plus large. En effet, grâce à internet, n’importe qui dans le monde, à condition d’être connecté, pourra lire l’avis de décès à tout instant sur la plateforme dédiée.

Il peut arriver que des sites spécialisés fassent paraître l’annonce via les agences funéraires, dans ce cas le prix de l’avis de décès sera négocié en fonction de sa longueur et de la notoriété du site. Dans d’autres cas, ces sites sont libres d’accès, vous pourrez ainsi publier gratuitement  votre annonce.

Les derniers conseils
comment trouver un défunt
17 septembre 2020
Comment trouver un défunt ?
Lire le conseil
éloge funèbre, oraison funèbre
27 juillet 2020
Éloge funèbre : conseils de rédaction et exemple de discours
Lire le conseil
Décor crematorium
26 juillet 2020
Comment peut-on personnaliser la salle de recueillement dans un crématorium ?
Lire le conseil
 Publication d’avis de décès
19 juillet 2020
À combien coûte le prix d’une publication d’avis de décès dans la presse ?
Lire le conseil

Devis Obsèques

gratuit et sans engagement
    * Téléphone obligatoire pour la prise de contact
      Confidentialité des données

      OU
      Estimation gratuite du prix des obsèques cliquez-ici