Estimation du prix des obsèques dans votre ville

Fleurs de deuil et religions

Des fleurs de deuil accompagnent généralement les différentes cérémonies religieuses ou civiles. En fonction de chaque rite, la tradition des fleurs sera différente tout comme leur choix.

Fleurs de deuil et religions

Cérémonie civile et fleurs

Les fleurs de deuil peuvent être présentes ou non lors d’obsèques civiles. En effet, la famille est totalement libre de personnaliser la cérémonie comme elle le souhaite ou en fonction des dernières volontés du défunt.

Cérémonie catholique et fleurs de deuil

Les fleurs de deuil sont généralement très présentes lors de funérailles catholiques. Sous la forme de croix, de cœurs ou de couronnes, elles apportent de la couleur notamment au cercueil avec les pièces appelées « dessus de cercueil ». Elles permettent aussi de rappeler aux personnes présentes le sens de la vie. Les fleurs d'enterrement sont enfin importantes lors du dernier adieu : la mise en terre. C’est en effet le moment durant lequel les proches peuvent jeter une rose ou un bouquet.

Cérémonie juive et couronnes

Lors d’obsèques juives, il n’y a généralement pas ou très peu de fleurs de deuil. En effet, dans les rites israélites, les bougies sont davantage privilégiées. La cérémonie juive fait généralement preuve de simplicité et de sobriété. En savoir plus sur le rite juif.

Cérémonie musulmane et bouquets

Dans le rite musulman, la tradition veut que l’on n’offre pas de fleurs à la famille endeuillée. Les musulmans portent plus d’importance sur les prières que sur les fleurs de deuil. En savoir plus sur le rite musulman.

Cérémonie bouddhiste et fleurs de deuil

Lors d’un enterrement bouddhique, les fleurs sont généralement nombreuses. Les bouddhistes privilégient les fleurs de deuil de couleur blanche sous forme de couronnes, gerbes ou raquettes. En savoir plus sur le rite bouddhiste.

Cérémonie orthodoxe et fleurs

Les fleurs d'enterrement ont toute leur importance dans une cérémonie orthodoxe. Comme pour les bougies, les fleurs sont là pour accompagner l’âme dans l’au-delà. Le cercueil restant ouvert dans les pays orthodoxes, les familles peuvent y déposer des fleurs comme des roses rouges. En savoir plus sur le rite orthodoxe.

haut de page Revenir en haut de la page