1. Accueil
  2. Actualités
  3. Il manque de prêtres pour les obsèques

Il manque de prêtres pour les obsèques

Temps de lecture estimé : 4 minutes
introduction

Il y a de moins en moins de prêtres. Étant moins nombreux, ils ne peuvent pas assurer le service pour toutes les funérailles. Ceci embête tout particulièrement les pompes funèbres qui s’occupent d’organiser les obsèques.

Les cérémonies civiles prennent le pas sur les cérémonies religieuses. Souvent en l’absence de prêtres, la famille se tourne alors vers ce genre de cérémonies organisées par des laïques.

pretre

Sommaire :

Orchestrer des obsèques n'est pas chose facile

Les pompes funèbres rencontrent des difficultés dans l’exercice de leur profession. Il est de plus en plus ardu de trouver un prêtre pour célébrer une messe en l’honneur du défunt. Ainsi, la famille se contentera d’une prise de parole au domicile, à la chambre funéraire ou au crématorium. Il n’y aura pas de messe.

Les curés l’admettent. Ils ont de moins en moins de temps pour célébrer des cérémonies pour les obsèques. Mais souvent, ils sont accompagnés d’une équipe pour accompagner les familles dans leur deuil.

Ces équipes ne sont pas forcément composées de diacres, mais plutôt des laïques et des baptisés. À Tarbes, sur les 200 enterrements que l’on célèbre par an à la cathédrale Saint Martin et Saint Michel, seulement 15 enterrements seront célébrés par des laïques. Par contre dans d’autres régions de France comme dans l’Aveyron, les cérémonies laïques sont plus nombreuses.

Les cérémonies civiles sont de plus en plus importantes

Alors que certaines personnes ne veulent pas se passer d’un prêtre, pour d’autres, plus éloignés de l’église, le plus important est de se rencontrer pour prier tous ensemble. Entre les horaires des pompes funèbres, ceux des prêtres ou de l’incinération, il est parfois difficile d’organiser des obsèques.

L’église est heureuse d’accompagner les familles pour des obsèques, mais il faut reconnaître que les visages de l’église changent.

Les pompes funèbres le reconnaissent aujourd’hui même si la tradition perdure, il y a de plus en plus de cérémonies civiles et laïques. Ces cérémonies sont plus personnelles. Les gens lisent des textes, des poèmes et mettent un fond musical. Les gens se déplacent moins pour aller à l’église.

Les dernières actualités
21 juillet 2020
Cérémonie funéraire : les résultats de notre sondage, que faut-il retenir?
Lire le conseil
tombe musulman
24 juin 2020
Confinement et tombe musulmane
Lire le conseil
cimetière obsèques
20 mai 2020
La Toussaint, une affaire de date et de fleurs ?
Lire le conseil
femme
20 mai 2020
Donation : les Français inquiets pour la fiscalité
Lire le conseil

Devis Obsèques

gratuit et sans engagement
    * Téléphone obligatoire pour la prise de contact
      Confidentialité des données

      OU