1. Accueil
  2. Pendant
  3. Inhumation : étapes et détails d’une mise en terre

Inhumation : étapes et détails d’une mise en terre

Temps de lecture estimé : 4 minutes
introduction

L’inhumation est le fait d’enterrer un défunt. Elle se distingue de la crémation qui vise à incinéré le défunt. Une personne peut être inhumée dans la commune où elle résidait, celle où elle est décédée ou dans une autre commune où une personne de sa famille a été enterrée.

inhumation

Sommaire :

Qu'est-ce que l'inhumation

L'inhumation s'agit d'un mode de funérailles traditionnel pendant lequel le corps du défunt est mis sous terre ou déposer dans un caveau. Il s'agit de la dernière étape dans l'organisation des obsèques.

Inhumation et enterrement ont un sens identique. En effet, le verbe inhumer est un vocabulaire administratif. Le terme enterrement est le souvent utilisé pour évoquer ce type de sépulture. Ces deux termes parlent du même moment des obsèques.

Le choix de l’inhumation revient au défunt. Il est donc possible de le trouver dans un contrat obsèques qu’il a signé de son vivant. En cas d’absence de cette formalité, la décision revient à la famille en deuil. 

Inhumation sur terrain commun ou terrain privé ?

L’inhumation a lieu dans un cimetière communal sur une concession funéraire (parcelle de terrain) acquise par une famille. A titre exceptionnel et sous certaines conditions une inhumation sur terrain privé peut être demandée selon l’article L 2223-9 du CGCT. La législation l’autorise sous les conditions sont les suivantes :

  • L’inhumation doit avoir lieu hors de l’enceinte de la ville ou du village et à une certaine distance
  • Obtenir l’autorisation du préfet du département

Pour les personnes dépourvues de ressources, l’inhumation a lieu dans le carré des indigents. Cet espace est mis à disposition par la mairie, on parle alors de division à caveaux de terrain commun. Les sépultures sont d’une simplicité extrême.

Les différents choix qui accompagnent l’inhumation (cérémonie, hommage) représentent des étapes majeures dans le travail de deuil. Cette pratique est privilégiée dans la plupart des religions. En plus d’être un acte traditionnel, elle est aussi un acte administratif et nécessite d’effectuer quelques formalités. Obsèques Infos vous offre quelques pistes pour mieux comprendre l’organisation de l’enterrement et des devis obsèques pour vous faire une idée sur les tarifs.

A savoir

Si vous souhaitez vous faire inhumer près de vos proches dans un caveau familial, vous pouvez vous renseigner auprès des cimetières ou d’une agence de pompes funèbres. L’inhumation reste la cérémonie la plus onéreuse du fait des travaux de marbrerie.

enterrement

Où se déroule l'inhumation ?

Obligatoirement déposé dans un cercueil (ou une urne), l’enterrement du corps du défunt se fait généralement dans un cimetière de différentes façon :

  • Dans une tombe en pleine terre (concession ou terrain commun);
  • Dans un caveau (cercueil ou urne) ;
  • Dans une cavurne, caveautin ou columbarium (urne) ;
  • Dans un enfeu.

Il est possible que le défunt soit inhumé dans le cimetière de la commune de son lieu de résidence ou de son lieu de décès ou encore dans le lieu où se trouve le caveau familial.

Quelles démarches pour une inhumation ?

L'inhumation doit se faire dans les 6 jours qui suivent le décès. Quelques formalités sont nécessaires pour organiser ce type de funérailles. Celles-ci doivent être effectuées par l'agence de pompes funèbres désignée par la famille et comprend

  • La demande d'autorisation pour une inhumation
  • La déclaration du transport du corps,
  • La demande d'autorisation pour la mise en bière
  • La fermeture définitive du cercueil.

Une demande signée par la personne qui pourvoit aux funérailles (conjoint, descendant ou ascendant...) et un acte de décès sont indispensables pour effectuer ces formalités.

Comment se passe l'inhumation ?

L’inhumation est la mise en terre soit en pleine terre, soit dans un caveau. Temps fort de la cérémonie durant lequel la famille adresse un dernier au revoir à son proche défunt. Il est important que la famille soit au plus proche de ce qui correspond au défunt afin de rendre la cérémonie plus intime.

  • Arrivée du cercueil au cimetière,
  • Transport du cercueil jusqu’au lieu d’inhumation par des porteurs,
  • Mise en terre du défunt et prières si appropriées ;

L'inhumation est organisée par le personnel des pompes funèbres. Ainsi, la famille en deuil doit définir tous les détails associés à cette pratique avec ce prestataire : accessoires funéraires, cercueil, cérémonie, acquisition de la concession et les différentes formalités obligatoires. 

La mise en terre se fait toujours dans un cimetière par les employés des pompes funèbres (rarement autorisée dans un lieu privé). La fermeture du caveau se fait par la suite (après la cérémonie), par des employés du cimetière.

Il faut savoir que l’inhumation sans cercueil est interdite en France.

Cas spécifique de l’inhumation de l’urne

Suite à une crémation, l’urne funéraire peut être inhumée au cimetière dans un caveau familial ou dans un monument cinéraire ou cavurne. Dans le cadre d’une dispersion des cendres en mer, l’urne n’est pas jetée à moins que celle-ci soit  en carton, en sel  ou toute autre matière biodégradable à court terme.

Traditions et coutumes religieuses

L’inhumation est la coutume la plus répandue pour célébrer des funérailles. Cette pratique correspond en effet à toutes les religions puisque certaines interdisent la crémation. Traditionnellement considérée comme le meilleur moyen d’honorer le défunt, l’inhumation est aussi un mode d’obsèques fort en symbolique avec le choix du cercueil, la mise en terre, le choix de la pierre tombale, etc.

Les différents rites

Conseils

En matière d’obsèques, le choix des familles doit comporter plusieurs aspects dans le cas d’une inhumation :

  • La volonté du défunt, si celui-ci en avait une
  • La volonté de la famille et de la descendance
  • L’achat d’une concession et d’un monument

Vous souhaitez connaître le prix d’une inhumation dans votre ville ? Utilisez notre tarificateur obsèques.

Cet article fait partie du dossier Pendant les funérailles.

Les derniers conseils
comment trouver un défunt
17 septembre 2020
Comment trouver un défunt ?
Lire le conseil
éloge funèbre, oraison funèbre
27 juillet 2020
Éloge funèbre : conseils de rédaction et exemple de discours
Lire le conseil
Décor crematorium
26 juillet 2020
Comment peut-on personnaliser la salle de recueillement dans un crématorium ?
Lire le conseil
 Publication d’avis de décès
19 juillet 2020
À combien coûte le prix d’une publication d’avis de décès dans la presse ?
Lire le conseil

Devis Obsèques

gratuit et sans engagement
    * Téléphone obligatoire pour la prise de contact
      Confidentialité des données

      OU
      Estimation gratuite du prix des obsèques cliquez-ici